Voilà ce que les élèves en ont compris :

« Le spectacle parlait des religions, des fêtes qui leur sont liées, de la commercialisation de ces fêtes. (Exemple : Noël et les cadeaux, Pâques et le chocolat…) (Juliette.)

« Nous avons des vacances grâce aux fêtes chrétiennes. » (Axel).

« J’ai compris qu’il ne faut pas se fier aux apparences, qu’on est unique, que les réseaux sociaux peuvent être dangereux. » (Gaétan.)

« J’ai appris qu’il faut arrêter de critiquer les autres et leurs défauts alors que nous en avons aussi, qu’il n’y a pas besoin d’argent pour être heureux… » (Anaëlle.)

Voilà ce que les élèves ont appris :

« J’ai appris que nous avions de la chance d’aller à l’école alors que d’autres enfants ne le peuvent pas. » (Nolwenn.)

J’ai appris qu’ un tiers de la nourriture est gaspillée, chaque jour, en France. » (Mathéo R.)

« Il ne faut pas tout le temps penser au côté commercial, il faut aussi penser au côté religieux. » (Thomas.)

« J’ai appris qu’il ne faut pas rejeter tout le temps le problème sur les autres parce que, souvent, il vient de nous. » (Sarah.)

 

Voilà ce que les élèves en ont pensé :

« J’ai trouvé ça vraiment très drôle et instructif. » (Daywen.)

J’ai apprécié une expression : « La paille et la poutre. » (Alistair.)

« Cette pièce fait passer un message positif. Les comédiens parvenaient à parler de sujets difficiles (le gaspillage, la pauvreté) avec de l’humour. (Alicia.)

« Je pense que ça aura été bénéfique pour tout le monde. » (Sarah.)

Translate »